•  home fr
  •  

    Le client est roi!

     

     
     
    © Centre du commerce international, Forum du commerce international - No. 3/2005

    Photos.com Actuellement, ce sont les détaillants qui dictent leur loi sur le marché des textiles et des vêtements.

    L'ère post-quotas a plongé le secteur des textiles et des vêtements dans une période de turbulences depuis début 2005. C'est désormais l'acheteur qui a la main et le vendeur doit prendre garde. Sous la pression des acheteurs, les vendeurs deviennent des prestataires de services. Les premiers se cantonnant à leurs fonctions premières, les fournisseurs les plus compétitifs doivent proposer des services dépassant la simple confection de vêtements. Les alliances qu'ils nouent avec les producteurs de tissus et de garnitures leur confèrent un avantage concurrentiel en les faisant intervenir précocement pour fournir aux acheteurs un service essentiel, l'approvisionnement en ces produits de base.

    L'autre «must» concerne la technologie de l'information et de la communication. Les grands acheteurs prônent désormais l'utilisation de la technologie pour gérer l'ensemble de la chaîne, depuis la gestion des stocks et le design jusqu'aux achats négociés via des enchères. Les articles ci-dessous donnent un aperçu des tendances et des préoccupations des économies en développement et en transition.

    La plupart des secteurs d'activité doivent faire face à une concurrence agressive, même si aujourd'hui c'est l'industrie du vêtement qui se trouve sous les feux de l'actualité. Avec le second Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI) de 2005, les entreprises se posent toujours la même question: «En quoi l'«e» peut stimuler ma compétitivité?» Les articles sur le sujet soulignent les nouvelles tendances, expliquent la contribution du CCI au SMSI et fournissent une liste complète des articles du Forum du commerce sur ce thème. Les titres des articles sont assez évocateurs de l'utilisation de l'«e» par les entreprises.

    La Conférence ministérielle de l'OMC à Hong Kong arrive à grands pas et dans cette optique, nous vous offrons le point de vue d'observateurs aguerris sur des sujets d'intérêt pour les pays en développement à l'OMC ainsi que de délégués sur les initiatives du CCI concernant le système commercial multilatéral, soumises à discussion lors de sa réunion 2005.

    Enfin, si l'intérêt du commerce des services ne nous avait pas échappé, le succès rencontré par les articles spécifiques sur la version en ligne du Forum du commerce nous a beaucoup surpris. Le prochain numéro consacrera de nouveaux articles aux exportations de services; ils s'inspireront de l'expérience du Forum exécutif sur les stratégies nationales d'exportation.

    Nous remercions tous nos lecteurs de la confiance et de l'intérêt constants qu'ils nous accordent.  

    Natalie Domeisen

recherche
UCTADWTO